Eau et assainissement

En vidéo

 

En image

education 2011education 2011

Objectifs

Dès le début, la priorité initiale de l’association a été d’améliorer la sécurité alimentaire des populations de brousse en dotant chaque village d’un ou plusieurs accès à de l’eau potable, par la construction de puits munis de pompes à proximité immédiate des habitations.

Et naturellement, très vite s’est imposée également la nécessité d’améliorer les conditions d’hygiène des villageois en complétant ces équipements par la construction de blocs sanitaires et de latrines.

En corollaire, il est capital de sensibiliser les villageois
- à l’importance d’adopter des comportements propres à améliorer leur profil sanitaire, comme le lavage des mains systématique ou l‘abandon des pratiques de défécation à l’air libre.
- au principe de non-gratuité de l’eau et à la nécessité d’entretenir les ouvrages ;

Enfin, dans toutes ces actions, EDM s’attache en permanence à collaborer avec les acteurs locaux (ministère de l’eau, autorités communales, associations de villageois …).

Réalisations

Depuis sa création, et grâce aux dons et aides de privés ou d’associations, de sociétés ou d’institutionnels français du domaine de l’eau, EDM a creusé 145 puits dans plus de 60 villages (soit une dizaine de communes). Si la plupart de ces puits sont équipés de pompes manuelles ou éoliennes, ceux situés dans les enceintes des écoles sont tous munis de pompes solaires, alimentant en eau l’école, les cases des instituteurs et les blocs sanitaires destinés aux enfants.
Chaque puits est géré par un CPE (Comité de point d’eau) qui est notamment chargé de collecter les cotisations « eau » payables par chaque famille utilisatrice du puits. Ces cotisations permettent aux techniciens du CPE d’entretenir les équipements.

Après avoir constaté l’échec des latrines collectives, depuis 2011, notre action dans l’assainissement s’est concentrée sur le déploiement de la méthodologie ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté) dans tous les villages où nous construisons des puits pour tenter d’éradiquer progressivement la défécation à l’air libre.

Perspectives

Au fur et à mesure des financements obtenus, EDM poursuit son programme d’implantation de puits dans les villages et écoles avec la collaboration des acteurs locaux comme la Direction Régionale de l’Eau. Mais en parallèle, EDM s’attache à structurer, au sein des communes, un service Eau et assainissement avec la mise en place d’une fédération des CPE d’une même commune pour une « sécurisation » des cotisations « eau » versées par les familles, et pour améliorer la formation des techniciens d’entretien et assurer la pérennité des équipements.
EDM poursuit aussi le déploiement de la méthodologie ATPC dans tous les nouveaux villages avec la mise en place, en parallèle d’actions de sensibilisation dans la durée, telles que campagne d’affichage sur l’hygiène, la mise en place dans chaque village de correspondants assainissement chargés de prolonger les messages et de surveiller la construction des latrines familiales.

EDM recherche encore et toujours de nouveaux partenaires pour des actions ciblées ou pour créer des partenariats de développement avec les communes de brousse.

Réalisation de l’approche ATPC (Assainissement total piloté par la communauté) en 2013 pour lutter contre la défécation à l’air libre.



Publié dans Eau et assainissement

Réalisation de l’approche ATPC (Assainissement total piloté par la communauté) en 2013 pour lutter contre la défécation à l’air libre.

Redynamisation des CPE (Comités des Points d’Eau).



Publié dans Eau et assainissement

Réalisation de l’approche ATPC (Assainissement total piloté par la communauté) en 2011 pour lutter contre la défécation à l’air libre.



Publié dans Eau et assainissement
Page 3 sur 5